Comment la Scientologie peut-elle m'aider...?
Accueil Sites concernant la Scientologie Livres de Scientologie Test de Personnalité Plus d'informations

RELATIONS HUMAINES

LES BUTS DANS LA VIE

LA FAMILLE

ENFANTS

CARRIÈRE

LES BUTS DE LA VIE

LA DÉPENDANCE AUX DROGUES

L’AMOUR PROPRE

INTÉGRITÉ

COMMUNICATION

PROBLÈME D’ÉTUDE

CONFLITS

SOLUTIONS

LES ÉMOTIONS INDÉSIRABLES

LE STRESS, LES TRAUMATISMES

LE NÉGATIVISME


Le Manuel de Scientologie - Cours gratuits en ligne

Comment la Scientologie peut-elle m'aider...?


    Comment la
Scientologie
    peut-elle
         m'aider...?


Plans et programmes


Il reste toutefois beaucoup à savoir sur les techniques employées pour élaborer une planification qui permette aux rêves de devenir réalité. Une étape initiale serait de comprendre les termes élémentaires reliés au sujet.

Un plan est la description d’intentions générales à court terme de ce qui est perçu comme nécessaire pour mener à bien une activité particulière. On s’attendrait à ce qu’un plan remédie aux circonstances non optimales dans une zone, ou qu’il lui fasse prendre de l’expansion, ou encore qu’il empêche ou freine une opposition à cette expansion.

Pour qu’un plan se réalise, il doit être décomposé en actions spécifiques requises pour accomplir ce que le plan prévoyait de faire. Ceci est fait à l’aide d’un programme.

Un programme est une série d’étapes effectuées en séquence afin de réaliser un plan. L’élaboration d’un programme nécessite au préalable un plan, même s’il n’existe qu’en pensées pour celui qui l’écrit. Une étape d’un programme est appelée une cible.

Un programme est composé de cibles. Une cible est une action qui devrait être entreprise en vue d’atteindre un objectif désiré.

Il existe des cibles de valeurs différentes. Les cibles n’ont pas toutes la même valeur ou la même importance. Elles sont décrites ci-dessous.


Cible majeure

Une cible majeure exprime l’ambition générale désirable que l’on entreprend. Elle est très généralisée, comme par exemple : « Devenir un praticien de Scientologie entraîné. »

D’autres exemples dans différents domaines seraient : 

« Faire en sorte que l’ensemble de la machinerie et de l’équipement de l’entreprise soit opérationnel. »

« Acquérir, établir, préparer et utiliser une propriété et des installations adéquates à un coût raisonnable. »

« Faire distribuer des livres aux clients des maisons de vente par correspondance et dans tous les magasins et distributeurs. »

Plans et programmes


Plans et programmes
La cible majeure correspond à l’objectif général.


Cible primaire

Une cible primaire traite des étapes reliées à l’organisation, le personnel et les communications, qui doivent être maintenues. Il s’agit d’un groupe de cibles « sous-entendues » qui, si elles sont négligées, conduisent à l’inaction.

La première est : QUELQU’UN EST LÀ

Ensuite : UN OBJECTIF VALABLE

Ensuite : QUELQU’UN PRENANT RESPONSABILITÉ POUR LA ZONE OU L’ACTION

Ensuite : FORME DE L’ORGANISATION BIEN PLANIFIÉE

Ensuite : FORME DE L’ORGANISATION MAINTENUE OU RÉÉTABLIE

Ensuite : ORGANISATION EN TRAIN DE FONCTIONNER

Si les cibles « sous-entendues » ci-dessus sont en place, on peut aller de l’avant ; mais si elles sont abandonnées ou ne sont pas remplacées, alors peu importe les cibles fixées par la suite, celles-ci chancelleront ou échoueront entièrement.

Dans le cas ci-dessus, il se peut qu’il soit nécessaire de réaffirmer constamment l’une ou l’autre des cibles « sous-entendues », TOUT EN s’attaquant aux cibles suivantes.

Des exemples de cibles primaires seraient : 

« Acceptez le travail auquel vous avez été assigné. »

« Lisez et comprenez le programme que vous allez exécuter. »

Plans et programmes
Quelqu’un qui est présent est un exemple de cible primaire.

Cibles vitales

Une cible vitale est quelque chose qui doit être fait pour pouvoir au moins fonctionner.

Ceci demande une inspection, tant du secteur dans lequel on agit, que des facteurs, ou du matériel, ou de l’organisation avec lesquels on opère.

Puis on découvre les points qui empêchent ou menacent (quelques fois alors même que l’on opère) la réussite future. Et on établit comme cibles les point vitaux que l’on doit surmonter.

Quelques exemples de ceci seraient : 

« Observez de vos propres yeux les circonstances présentes dans la scène que vous inspectez ; n’acceptez pas les rapports d’autrui. »

« N’acceptez aucun ordre provenant de quelqu’un d’autre que votre supérieur direct. »

« Ne laissez pas les stocks de livres s’épuiser dans le pays alors que la campagne publicitaire est en cours. »

« Maintenez un haut niveau de conduite éthique et donnez ainsi un excellent exemple. »

Plans et programmes
Une cible vitale doit être en place afin de réussir.

Les cibles conditionnelles

Une cible conditionnelle est une cible qui est exécutée pour obtenir des données ou pour savoir si le projet peut être fait, où le projet peut être fait, etc.

Vous avez vu des gens travailler toute leur vie pour « devenir riche » ou quelque chose de ce genre, afin de « parcourir le monde » et qui ne le font jamais. Quelqu’un d’autre décide de « parcourir le monde » et s’y met sans délai et le fait ! Ainsi il y a une sorte de cible connue du nom de cible conditionnelle : si je pouvais juste _______________, alors nous pourrions___________ et ainsi accomplir _________________. Ceci est correct, bien sûr, aussi longtemps que cela reste réel.

Il y a toute une série de cibles qui sont conditionnelles et qui ne contiennent pas de SI. Ces cibles sont valides. Elles contiennent beaucoup de NOUS ALLONS : « Nous allons ___________________ et puis ____________________. »

De temps en temps il arrive que l’on ait un coup de chance et alors la chose à faire est d’en tirer parti au plus vite. Mais ce n’est qu’un « coup de chance ». On en profite et on replanifie rapidement lorsque cela arrive. Mais il est risqué de miser sur la chance comme solution.

Une cible conditionnelle valable serait : 

« Nous irons sur place et verrons si cet endroit peut nous servir. »

Un autre exemple de cible conditionnelle : 

« Si le classement est en retard, alors organisez une courte période chaque jour durant laquelle les employés de l’entreprise donneront un coup de main pour classer les papiers dans les dossiers appropriés. »

Chaque cible conditionnelle est au fond une action qui consiste à se procurer des informations, et si elles se vérifient, à passer alors à l’action.

Plans et programmes
Les cibles conditionnelles sont fondamentalement des actions consistant dans un premier temps, en une collection d’informations puis, si elle sont satisfaisantes sont de passer à l’action.

Les cibles opérationnelles

Une cible opérationnelle établirait la direction de la progression et la qualifierait. Normalement elle comprend la date prévue à laquelle elle doit être complétée de façon à s’intégrer avec les autres cibles.

Parfois le temps est fixé comme : « AVANT ». Et il se peut qu’il n’y ait pas de temps précis pour l’activité qui doit avoir lieu « avant ». Par conséquent, on la fait très vite, « juste au cas où ».

Des exemples de cibles opérationnelles seraient : 

« Faites la promotion des livres dans les magazines locaux dont les abonnés sont le genre de personnes intéressées par ce type de livres. »

« Engagez de la main-d’œuvre locale pour fabriquer les briques d’adobe pour les murs. »

« Trouvez comment le bulletin de l’entreprise pourrait être expédié à bon marché aux succursales. »

« Nettoyez la suite présidentielle. »

« Envoyez un messager avec le retour du courrier directement à la maison mère. »

Plans et programmes
Une cible opérationnelle donnerait la direction de l’opération et la qualifierait.

Plans et programmes

Cibles de production

Les quotas fixés, habituellement délimités dans le temps, sont des cibles de production.

Des exemples de cibles de production seraient : 

« D’ici juin, mettre de côté les frais scolaires pour l’année prochaine. »

« Relier cinquante mille livres avant la fin du mois. »

Comme les statistiques sont le meilleur moyen de refléter la production, une organisation ou une activité peut être tellement consciente des CIBLES DE PRODUCTION qu’elle en oublie d’établir des cibles conditionnelles, opérationnelles ou primaires. Lorsque c’est le cas, il se peut que la production s’écroule par manque de planification qui aurait dû être exprimée dans les autres types de cibles.

La production en tant que seul type de cible peut devenir si submergeante que même les cibles conditionnelles établies sont totalement négligées. Ensuite les cibles opérationnelles et primaires deviennent très irréelles et les statistiques DESCENDENT.

IL VOUS FAUT INSPECTER, ÉTUDIER, RECUEILLIR DES DONNÉES ET ÉTABLIR LES CIBLES OPÉRATIONNELLES ET PRIMAIRES AVANT DE POUVOIR ÉTABLIR DES CIBLES DE PRODUCTION.

Une raison habituelle pour des statistiques de production en baisse provient de la disparition des cibles primaires. Celles-ci se volatilisent et personne ne se rend compte que ceci affecte sérieusement la production. La production dépend du maintien des autres cibles antérieures.

Plans et programmes
Le fait d’établir des quotas, en les accompagnant habituellement d’une date d’exécution, s’appelle cible de production.

Ce qui suit est un résumé concis des différents types de cibles dont un programme est composé.

Les Types de cibles



Cibles majeures
L’ambition générale qui peut englober une période de temps longue et seulement approximative. Par exemple « atteindre un plus haut degré de sécurité » ou « augmenter la taille de l’organisation jusqu’à cinquante employés ».


Cibles primaires
Des cibles de type organisationnel, traitant du personnel et des communications. Ces cibles doivent être maintenues. C’est un type de cible qui s’occupe des terminaux, des voies de communication, du matériel et des organigrammes. Exemples :  « Rendre quelqu’un responsable de l’organiser et faire en sorte qu’il établisse le reste des cibles primaires ». Ou « réétablir le système de communication originel qui était tombé en désuétude. »


Cibles vitales
Ce sont celles qui doivent être exécutées pour pouvoir au moins opérer et qui sont basées sur une inspection de la zone dans laquelle on opère.


Cibles conditionelles
Ce sont celles qui établissent les SOIT/OU BIEN, pour trouver des données ou découvrir si un projet peut être fait pour déterminer le « où » ou le « envers qui » d’une action.


Cibles opérationnelles
Ce sont celles qui établissent les directions, et les actions, ou la séquence dans laquelle les actions doivent être faites, ou quand elles doivent être faites.


Cible de production
Ce sont celles qui établissent des quantités comme les statistiques.



L’Échelle administrative
Faire que la planification devienne une réalité
Plans et programmes
Lectures et études complémentaires


| Précédent | Sommaire | Suite |


Comment la Scientologie peut-elle m'aider...? Sites concernant la Scientologie Livres de Scientologie Test de Personnalité Plus sur la Scientologie


| Glossaire de termes de Scientologie | Librairie | Home |
| Cours Gratuits en Ligne | Les Services d'introduction |
| Sites concernant la Scientologie | Plus sur la Scientologie |

© 1996-2011 Église de Scientologie Internationale. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie