Accueil Sites concernant la Scientologie Livres de Scientologie Test de Personnalité Plus d'informations

RELATIONS HUMAINES

LES BUTS DANS LA VIE

LA FAMILLE

ENFANTS

CARRIÈRE

LES BUTS DE LA VIE

LA DÉPENDANCE AUX DROGUES

L’AMOUR PROPRE

INTÉGRITÉ

COMMUNICATION

PROBLÈME D’ÉTUDE

CONFLITS

SOLUTIONS

LES ÉMOTIONS INDÉSIRABLES

LE STRESS, LES TRAUMATISMES

LE NÉGATIVISME


Le Manuel de Scientologie - Cours gratuits en ligne

Comment la Scientologie peut-elle m'aider...?


    Comment la
Scientologie
    peut-elle
         m'aider...?


Pourquoi étudier?




Malgré l’importance considérable qu’a pris l’éducation dans notre société, il est tout à fait étonnant de réaliser qu’il n’a jamais existé de véritable Technologie de l’étude ou de l’enseignement. Certains penseront peut-être que c’est un peu exagéré, mais c’est pourtant la vérité.

Il a existé des pédagogies et des méthodes d’enseignement scolaires, mais elles n’avaient pas grand-chose à voir avec l’éducation. Elles consistaient en méthodes sur la façon d’aller à l’école, comment suivre des cours et passer des examens, mais il n’existait aucune véritable technologie sur comment enseigner ou étudier. Par manque d’une telle technologie, les gens trouvent qu’ils ont du mal à atteindre leurs buts. Savoir comment étudier est d’une importance vitale pour tous.

La première petite porte qui doit être ouverte avant qu’on ne puisse entreprendre l’étude d’un sujet quelconque est la volonté de savoir. Si cette porte reste fermée, on risque alors de se retrouver dans un système d’enseignement entièrement fondé sur le par cœur et le mot à mot, qui ne produira aucune acquisition de connaissances. Un tel système n’engendre que des diplômés qui pourront peut-être réciter des faits comme des perroquets, mais sans véritable compréhension ni aptitude à faire quoi que ce soit de ce qu’on leur a enseigné.

Alors, quel est le but de l’étude ? Tant que vous n’aurez pas tiré ce point au clair, vous ne pourrez pas en faire une activité intelligente.

Quelques étudiants apprennent en vue de l’examen. Ils se disent : « Comment vais-je pouvoir répéter ça quand on me posera telle question ? Comment vais-je répondre ? Comment vais-je réussir mes examens ? » C’est de la folie pure, et pourtant c’est ce que de nombreux étudiants ont malheureusement fait à l’université.

Prenons un homme qui construit des maisons depuis un bon bout de temps, et qui un jour se retrouve avec un assistant qui vient d’apprendre à construire des maisons à l’université. Il s’arrache les cheveux ! Cet assistant a une formation universitaire et il a étudié le sujet pendant des années, mais il n’y connaît rien. Et lui, l’homme de terrain, ne comprend pas pourquoi.

Eh bien, la raison en est que ce gars qui sort de l’université a étudié tous ses matériaux pour pouvoir réussir à son examen, et non pas pour savoir comment construire une maison. L’homme qui a pratiqué le sujet ne lui sera pas nécessairement supérieur à la longue, mais il est certainement capable de construire des maisons parce que tout ce qu’il étudie, il l’étudie en se demandant : « Comment est-ce que j’applique cela à la construction des maisons ? » Quand il lit un prospectus ou une brochure ou autre chose, il se demande tout le temps : « Comment puis-je mettre cela en pratique dans ce que je fais ? »

Et c’est là la différence fondamentale et appréciable entre l’étude pratique et l’étude académique.

C’est la raison pour laquelle certaines personnes échouent dans la pratique après avoir décroché leur diplôme.

Au lieu de regarder une donnée et penser : « Est-ce que cela va être demandé à l’examen ? », il serait très préférable de se demander : « Comment puis-je le mettre en pratique ? » et « Comment est-ce que je peux vraiment l’utiliser ? »

Ainsi, une personne retirerait beaucoup plus de ce qu’elle étudie et deviendrait capable de mettre à l’œuvre ce qu’elle apprend.

L’étudiant qui sait tout

La première donnée à apprendre et le premier obstacle à surmonter en ce qui concerne l’étude est le suivant : vous ne pouvez pas étudier un sujet si vous pensez tout savoir sur ce sujet en premier lieu.

Un étudiant qui pense savoir tout ce qu’il y a à connaître sur un sujet ne va pas pouvoir apprendre quoi que ce soit dans cette matière.

Il se peut qu’une personne soit déjà familière avec un sujet de par son expérience et que, puisqu’elle a déjà obtenu des résultats dans ce domaine, elle croit le posséder complètement. Alors, si elle suivait un cours traitant de ce sujet, elle étudierait par-dessus l’idée qu’elle connaît tout à son sujet.

Face à un tel obstacle, on peut s’enliser dans ses études et ne pas progresser.

Ceci est vrai pour n’importe quel étudiant de n’importe quel sujet.

Si la personne peut décider qu’en fait, elle ne connaît pas tout sur le sujet et si elle peut se dire : « Voici quelque chose à apprendre, étudions-le », elle pourra alors surmonter cet obstacle et être capable d’apprendre.

Ceci est une donnée très, très importante pour l’étudiant. S’il comprend ceci et l’applique, la porte vers la connaissance lui sera grande ouverte




Pourquoi étudier ?
Les barrières à l’étude (Partie n° 1)
Les barrières à l’étude (Partie n° 2)
Clarification de mots
Lectures et études complémentaires


| Précédent | Sommaire | Suite |


Comment la Scientologie peut-elle m'aider...? Sites concernant la Scientologie Livres de Scientologie Test de Personnalité Plus sur la Scientologie


| Glossaire de termes de Scientologie | Librairie | Home |
| Cours Gratuits en Ligne | Les Services d’introduction |
| Sites concernant la Scientologie | Plus sur la Scientologie |

© 1996-2011 Église de Scientologie Internationale. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie